RNCP-CNCP-VAE

  Le RNCP c’est quoi ?

Base de données des certifications à finalité professionnelle. On y trouve les diplômes, titres et certificats de qualification professionnelle reconnus par l’Etat et les partenaires sociaux, classés par secteur d’activité et/ou par niveau.

Ce répertoire est consultable sur le site de la Commission nationale des certifications professionnelles (CNCP) : www.cncp.gouv.fr.

Chaque certification enregistrée est décrite dans une fiche qui se compose de la manière suivante :

 

  • Intitulé de la certification
  • Niveau et diplôme
  • Secteur d’activité
  • Résumé du référentiel emploi
  • Compétences reconnues du titulaire
  • Modalités d’accès par la formation initiale et continue, l’alternance et la validation des acquis de l’expérience

 

 

 

La VAE c'est quoi?

Que dois-je faire pour faire valider mes acquis ?

Si vous avez déjà repéré le diplôme ou le titre accessible à partir de votre expérience, il faut vous adresser directement à l'organisme qui le délivre pour obtenir tous les renseignements utiles et étudier la recevabilité de votre candidature.

Il faut choisir un Organisme certificateur enregistré au RNCP qui délivre les certifications dont il est le seul détenteur et responsable.

Il décide du contenu des certifications (compétences et connaissances exigées) et des modalités d’évaluation, que ce soit en formation initiale, continue ou en VAE. 

Obtenir une certification grâce à son expérience.

Toute personne, quelque soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

La VAE n’est pas :

  • une conversion automatique de l’expérience en certification ;
  • de la formation.

Elle se distingue de :

A quoi ça sert ?

  • Obtenir une certification et son diplôme
  • Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
  • Valider son expérience
  • Faire reconnaître ses compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours officiel
  • Evoluer professionnellement
  • Pouvoir pratiquer dans la légalité (suivant la législation du moment)

Comment ça marche ?

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez. A aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

Découvrez les étapes de la VAE

  1. Définir votre projet
  2. Vous renseigner auprès de l'organisme certificateur
  3. Etre recevable avec dépôt du 1er dossier
  4. Préparer la validation
  5. Evaluation finale

 

Quel est le coût de la VAE ? A qui faut-il s'adresser pour obtenir des aides financières ?

 

Pour ces renseignements, il faut prendre contact avec l'autorité ou l'organisme qui délivre le diplôme ou le titre que vous souhaitez obtenir, et étudier avec lui les coûts et possibilités de financement.

On compte plusieurs milliers de certifications délivrées en France. Nous ne disposons pas des informations concernant les tarifs qui peuvent varier d'un certificateur à l'autre, et pour un même certificateur, en fonction du statut des candidats, du recours éventuel à un accompagnement, etc...

Extrait du texte original sur le site du RNCP!

Diplôme officiel avec le titre d'ostéopathe animalier (DOA) reconu par l'État.